Conseils pour les Fessiers

 

- Concentrez- vous intensément sur les fessiers quand vous les exercer et, à cet effet, faites vos reps à une cadence plus lente que pour les gros groupes musculaires. Plus on va lentement, plus les fessiers travaillent dur et plus vite ils deviendront fermes. Je dis toujours qu'il faut sentir qu'ils brûlent un peu pour obtenir des résultats visibles et pour provoquer cette brûlure, il n'y a pas d'autres moyens que de faire des séries longues à un rythme relativement lent.

 

- Ne faites jamais la même chose pour les fessiers et les cuisses. Changez constamment de façon d'exercer vos jambes. Inventez même des trucs au fur et à mesure. Si la séance paraît monotone, on peut être sur que le groupe musculaire qu'on travaille réagit avec la même lassitude. Pratiquez des exercices différents sous des angles divers, utiliseez des équipements différents, etc...

 

- Incorporez des exercices unilatéraux dans vos séances pour les cuisses. L'extension unilatérale de la hanche à genoux, la fente sur place et la montée sur banc font parfaitement l'affaire.

 

- Il faut non seulement beaucoup d'efforts, mais aussi de la patience pour se sculpter de très belles jambes. Chez la femme, un taux élevé d'oestrogènes peut provoquer une accumulation de graisse dans les fesses, les hanches et les cuisses. On peut améliorer la forme de cette partie du corps grâce à l'entraînement, mais si on veut vraiment la remodeler, il faut perdre du tissu adipeux dont la présence est dictée en partie par la génétique de chaque femme : le corps risque donc de lutter quelque peu contre ce processus d'amincissement.

 

- Dans les exercices polyarticulaires pour les fessiers, les hanches et les cuisses, le travail en amplitude complète n'est pas obligatoirement la meilleure démarche sur le plan biomécanique. Par exemple, au squat, l'amplitude complète du point de vue technique impliquerait de descendre avec les cuisses en dessous de l'horizontale, mais cela se solderait aussi par une augmentation de la force de cisaillement au niveau des tendons des genoux.

 

- Si vous voulez de beaux fessiers, ne négligez pas le squat. C'est l'exercice par excellence pour travailler les hanches et les fessiers. Bien sûr, il développe tous les muscles des hanches, des cuisses et des fessiers, mais ne vous inquiétez pas : c'est le genre de développement que vous recherchez, c'est-à-dire du tissu musculaire ferme et tonique caractéristique de fesses bien galbées et dures.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×