Suppléments naturels pour la perte de graisse

 

VOUS SUIVEZ UN ENTRAINEMENT INTENSE ET REGULIER,

Vous consommez le bon ratio de protéines, de glucides et de lipides. Mais malgré cela vous n'êtes pas aussi mince que vous le voudriez. Au leu de voir votre tablette de chocolat se dessiner , une couche de graisse se met en travers de vos efforts physiques et alimentaires.

Voici cinq alliés nutritionnels qui vous aideront à atteindre votre objectif:

I- Le Magnésium

Mode de Fonctionnement :

Le magnésium est le minéral qui apparaît le plus rarement dans les compléments alimentaires. Pourtant, il est nécessaire à des centaines de réactions biochimiques dans l'organisme, y compris celles liées au fonctionnement des muscles, à la synthèse protéique, au renforcement des os et à la régulation de la pression artérielle. Il a récemment été prouvé que le magnésium réduit la résistance insulinique. L'insuline est une hormone qui contribue à l'entrée du glucose (sucre sanguin) dans les cellules musculaires et cérébrales, où il participe à la production et au stockage de l'énergie. Cependant, lorsque ces cellules se mettent à résister à son influence, la glycémie augmente. Une partie de l'excès de glucose sanguin part dans le foie, où il est souvent converti en graisse qui peut finir par recouvrir les abdos et boucher les artères.

Les Bonnes Sources : Graines de courge, amandes, noix de cajou, épinards, poudre de cacao, graines de chanvre, graines de sésame, haricots, lentilles, flocons d'avoine, bananes, raisins.

II- L'Acide Lino Léique Conjugué (A.L.L.C.)

Mode de Fonctionnement :

Ce n'est pas souvent que l'on vous dit que consommer de la graisse aide à la brûler, et pourtant ave l'Acide Lino Léique Conjugué, c'est exactement ce qui se produit. Les études montrent que l'A.L.L.C. stimule la fonte adipeuse chez les adultes, ce qui, après plusieurs mois, peut contribuer à une perte de tissu adipeux. Les études suggèrent que cela pourrait être dû à une plus forte augmentation de la libération d'acides gras des adipocytes ou à une hausse de l'activité des enzymes chargés de la combustion des graisses.

L'A.L.L.C. étant présent avant tout dans le lait et la graisse du boeuf, l'apport en A.L.L.C. baisse quand on choisit des morceaux de viande maigres et des produits laitiers à 0% de Matière Grasse.

Les Bonnes Sources : lait biologique, morceaux de boeuf issus de l'Agriculture Biologique

III- L'Acide Docosahexaénique (DHA)

Mode de Fonctionnement :

Comme l'A.L.L.C., le D.H.A. est un acide gras qu'il ne faut surtout pas éviter. Les scientifiques ont appris que cet acide polyinsaturé à chaîne longue, présent dans les poissons gras, s'attaque à la graisse de plusieurs manières. Tout d'abord, il inhibe les enzymes responsables de la synthèse des lipides; ensuite, le D.H.A. produit des hormones appelées prostaglandines qui, par leur effet sur le métabolisme, stimulent la combustion des graisses et la thermogénèse. Ce n'est pas tout: il est possible que le D.H.A. puisse réduire le nombre d'acides gras mis en réserve dans le tissu adipeux. Autrement dit, une quantité inférieure de graisse vient s'ajouter à la graisse existante. Autre raison d'aller rendre visite plus souvent à votre poissonnier: le D.H.A., comme le magnésium, a aussi tendance à améliorer la sensibilité insulinique.

Les Bonnes Sources : les poissons gras comme le saumon sauvage, les sardines, le maquereau, le hareng, la truite arc-en-ciel, le merlan et l'omble arctique.

IV- La Vitamine D

Mode de Fonctionnement :

Bien connue pour son action sur le renforcement des os et ses nombreux bienfaits pour la santé. La vitamine D augmente l'effet thermogénèse d'un repas (le nombre de calories utilisées pour digérer la nourriture) et stimule la combustion générale des graisses. La vitamine D a aussi une action unique parmi les vitamines dans l'organisme: elle se comporte comme une hormone, communiquant des messages chimiques qui ralentissent la mise en réserve des graisses. Un taux de vitamine D faible cause une production excessive de l'hormone parathyroïdienne, associée à un gain de poids et de tissu adipeux.

Les Bonnes Sources : Poisson, jaune d'oeufs, lait, boissons fortifiées au soja et céréales. Pensez à ajouter à votre arsenal de suppléments, de l'huile de foie de morue, qui contient les deux brûleurs de graisse: la vitamine D et le D.H.A.. Cela est particulièrement recommandé durant les mois d'hiver, lorsqu'on tire moins de vitamine D des rayons du soleil.

V- Les Probiotiques

Mode de Fonctionnement :

Salués pour leur capacité à réduire l'expansion des bactéries nuisibles dans l'intestin et à contribuer à la bonne santé du système digestif, ces bébêtes utiles pourraient bien stimuler la fonte adipeuse. Selon une étude, un traitement à l'aide d'un probiotique du nom de Lactobacillus peut altérer la quantité de graisse que l'organisme tire des aliments absorbés en agissant sur les acides digestifs. Cela peut en partie expliquer pourquoi certaines études ont conclu que la consommation de yaourt pouvait diminuer les bourrelets indésirables.

Les Bonnes Sources : Yaourt, kéfir, tempeh, soupe miso, choucroute et aliments riches en probiotiques comme le lait et les céréales.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site